le blog de la méchante - blog féminin

blog d'une parisienne girly : une pincée de modes et des tranches de vie mais aussi du design, du graphisme, des coups de coeur ciné, photo...

05 novembre 2007

Un jour sur terre

un_jour_sur_terreQuand je suis allée voir ce film, j'en suis ressortie avec une impression étrange : de la culpabilité mêlé à un profond sentiment d'impuissance. Pour la faire courte, c'est un film de la terre telle qu'elle est aujourd'hui, et telle qu'elle ne le sera plus d'ici à peine 30 ans. Avec son lot de belles images qui peuvent sembler complètement niaises pour la plupart d'entre nous, blasés et cyniques. Mais qui derrière ce ton un peu walt disney tire gentiment la sonnette d'alarme, tirée si gentiment d'ailleurs qu'on se demande si finalement les auteurs de ces images ne sont pas déjà résignés, tant on a beau rabacher les mêmes choses depuis des années, tout ne va qu'en empirant. Oui je vais vous faire un couplet sur notre monde qui court à sa perte, et non je ne vais pas faire la morale à qui que ce soit. J'avoue qu'être allée voir ce film m'a retourné la tête : qu'est ce que je me sens con après ce genre de démonstration, avec mes petites préoccupations inintéressantes de fringues et de foulards, mes habitudes de parisienne ! Ca m'a renvoyé à la gamine que j'étais il y a 10 ans qui avait une bien meilleure conscience de ce genre de problème, et je me demande pourquoi ce ne sont plus aujourd'hui des questions qui me préoccupent. Alors je ne suis pas non plus une vraie connasse, voyons, je ne jette jamais une feuille sans en avoir utilisé les deux faces (j'héberge au moins 3 ramettes de papier d'impressions ratées dans mon tiroir au taff pour me faire des brouillons), j'éteins les lumières quand je quitte une pièce pour longtemps, je ne jette pas n'importe quoi n'importe où (piles, batteries, etc...). Mais je prends des bains, je ne trie pas mes ordures (en même temps, vu qu'il n'y a qu'une poubelle dans mon local, tout partirait au même endroit au final), je m'achète un tas de choses dont je n'ai pas besoin, donc ben au final, je fais rien.
Je sais, tout le monde dit "il faudrait d'abord punir les industriels, ça changerait tout", mais une petite phrase résonne dans ma tête "il n'y a pas de petits gestes si on est 60 millions à les faire". C'est vrai que si on ne voit pas "the big picture" on a vraiment l'impression que ce qu'on fait à son échelle ne représente pas grand chose. Sauf que non, si on se met à calculer sur une année, ça devient très signifiant. J'ai pris quelques résolutions, fait mes petits calculs, je me sens mieux, moins coupable, mais je vous avoue que ce n'est pas encore ça.

Bon, euh....je trouve ce billet mal écrit et sans grand intérêt car il ressasse un tas de phrases tant entendues qu'elles n'élèvent pas vraiment le débat, mais j'avais besoin de sortir tout ça, voilà.

Posté par lamechante à 08:00 - //-Plateau TV & Pop corn - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

    N'empêche que l'ours c'est un gros nul, car il n'arrive même pas à chopper un seul phoque sur le million qu'il a autour de lui...

    Posté par Madé, 05 novembre 2007 à 08:26
  • Pauvre ours

    Nous pensons que peut être qu'il est simplement gentil!!! Toujours naïf nous les bubbles&creams!!!

    Posté par bubbles&creams, 05 novembre 2007 à 08:57
  • Conscience ecolo' ?

    Difficile d'avoir une conscience ecolo' quand je vois que les pays les plus pollueurs (usa et australie) ne veulent ratifier rien du tout du tout..
    Et les industriels balancent quand meme vachement moins qu'avant, ils sont persécutés par les organismes Driere et tout et tout..
    Tous les nouveaux procédés doivent gérer la gestion des déchets..et c'est coton !
    Le pb c'est que dans les pays lointains, les companies "pas des pays du nord" (oh hé c lundi matin dsl pour la verve)on c'est pas trop ce qui se passe ! c'est production maximale d'abord...

    Et c'est comme ça qu'on se retrouve avec du Benzène dans le Fleuve Amour...

    Quand à ne rien faire en tant que citoyen, c'est vrai que c'est pas bien non plus, sommes nous vraiment sensibilisé en France ? Quand je vois la conscience ecolo des allemands je me dis que c'est vraiment pas dans nos moeurs ou bien ?

    Posté par abigoudi, 05 novembre 2007 à 09:29
  • Mais on en est là, peut-être qu'à force de rabacher tous les jours la même chose on pourrait finir par faire un truc un vrai. Elever le débat, on n'en n'est plus là malheureusement...

    Posté par Mlle E, 05 novembre 2007 à 09:33
  • Je vis l'écologie un peu à ta manière... J'ai conscience du problème et je fais pas mal d'effort (tri, loupiotte économique, commerce équitable, vélo...), mais je prends des bains (au moins deux par semaine, la honte) ; je ne jette jamais rien par terre même un trognon de pomme, sauf mes mégots de cigarette ce qui est pire (enfin par sur la plage quand même, la je les mets dans un cendar de poche)... Bref, être écologiste tout le temps demande un effort considérable, incite à redessiner les contours de son mode de vie... Ce qui demande un temps d'adaptation plus ou moins long selon les personnes, et le rabâchage écolo peut bien avoir commencé il y a quelques années, il est indispensable et je ne pense pas qu'il s'essoufflera... En tout cas j'espère et ca finira bien par rentrer dans nos cervelles. Bon aller t'as gagné, je vais essayer d'avoir trois gestes très écolos aujourd'hui, en ton honneur

    Posté par Mamzelle Soso, 05 novembre 2007 à 10:29
  • damned !!!

    je veux voir ce film, mais je suis consciente qu'en le voyant je vais être dans le même état que toi...
    j'essaye de faire des petits gestes tous les jours mais est bien suffisant...

    Posté par Ophélie/Temoicka, 05 novembre 2007 à 11:02
  • Je suis comme toi, j'adore les chiffons et autres choses de nanas. Mais d'un autre côté, j'essaie de faire de mon mieux pour la nature. Ainsi, petit à petit, j'utilise des produits naturels autant pour ma peau que pour mon ménage. Je fais le tri de ma poubelle (ok, j'habite dans un petit village où le tri est facilité par la proximité de la décheterie), j'éteins les lumières, prends rarement des bains et je compte 'investir' dans des économiseurs d'eau à fixer sur les robinets.

    Mais ce qui me fait le plus plaisir, c'est que dans mon cercle d'amies, chacune y vient, à son rythme.. mais comme on dit, ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves (ou un truc du style )

    Posté par Magmag, 05 novembre 2007 à 11:05
  • .. j'oubliais.. j'ai aussi vu le film et je l'ai trouvé magnifique, touchant et très fort pour son coup de massue à la fin !

    Posté par Magmag, 05 novembre 2007 à 11:06
  • Le même sentiment ...

    ... que toi !

    Je suis sorti de ce film tout aussi retourné que toi, mais pas tout à fait autant que je l'espérais.

    Les images sont sublîmes, mais je les connais depuis ma jeunesse. Dix ans que je pense un peu écologie, tous les jours. Tout en étant un consommateur ... raisonnable !

    Mais le propos du film, la narration ... trop simpliste, pas assez violente ! Mais bon, le but de ce film, c'était d'émerveiller, de montrer la beauté d'une planète qu'on massacre.

    Pas de faire un pamphlet pour faire bouger les gens. Ya un bonhomme avec qui j'ai papoté qui a dit "l'émerveillement est le premier pas vers le respect" ... Je crois que c'est un peu ce qui a dirigé ce film.

    Maintenant, il serait en effet temps que les "gens", avec leurs préoccupations modesques, high-tech, etc. fassent un peu plus, chaque jour.

    Facile à dire ... comme toujours.

    Posté par Vinz, 05 novembre 2007 à 12:00
  • petit geste

    il n'y a pas de petit geste si on est 60 millions a le faire : le doigt d'honneur ça compte? (je plaisante)

    Posté par viscose & acryli, 05 novembre 2007 à 13:15
  • C'est pas joli joli quand on ouvre les yeux ...

    Posté par CECILE, 05 novembre 2007 à 13:32
  • Je n'ai pas encore vu ce film, mais j'ai l'impression que tu en es ressortie dans le même état que moi après "the inconvenient truth" d'Al Gore. Moi j'ai pleuré quand il a évoqué la noyade et la maigreur des ours polaires. Je vais donc me dépêcher d'aller le voir ce jour sur la terre.
    Il n'y a pas de petit geste si en effet tout le monde pense à les faire.
    Je ne prends plus de bain, j'ai acheté un verre à dent pour ne pas laisser l'eau couler, j'éteins la lumière en sortant d'une pièce, je chauffe un peu moins mon appart et mets un pull...ça ne me pourris pas la vie et peut-être cela va-t-il sauver les ours blancs...enfin j'espère.
    Et je travaille pour une entreprise qui recycle son papier, utilise des cartouches d'encre recyclables et recyclées, supprime les verres en plastique au profit de vrais verres offerts à chacun.
    Mais je reste une fille qui achète trop de choses inutiles, comme toutes les filles...
    On va y arriver, des billets comme le tien me confirment que nous sommes sur la bonne voie.
    Bravo gentille méchante!!!

    Posté par Shoe gal, 05 novembre 2007 à 15:16
  • Chacun sa pierre à l'édifice... (oui, bon, ça fait un peu vieille moralisatrice, mais en même temps, c'est tellement vrai...)

    Posté par NoBlush, 05 novembre 2007 à 15:56
  • hop

    je ne sais si j'irais, mais dans tous les cas les images ont l'air absolument magnifique, mais c'est sans doute cet aspect écolo qui me retient... non que je sois contre l'écologie, mais bon, walla...

    ...ok, un peu honte sur le coup...

    même pas!

    Sarah ^-^

    Posté par Sarah, 05 novembre 2007 à 17:27
  • Il en était déjà question...

    Il y a bien longtemps : quand j'ai passé mon bac en 1976, on commençait à parler d'écologie et cela faisait rire tout le monde... Les écologistes étaient de mauvais prophètes nous causant fin du monde et ils étaient "ridicules"...
    Maintenant on en parle peut-être trop et mal à propos. D'accord ma voiture a une pastille verte, donc tant mieux, mais que représente-t-elle face à la production de CO2 d'un avion ? Que représente par jour le trafic aérien mondial dans cette histoire de CO2 ? Les vraies mesures sont trop importantes pour être prises, et c'est cela qui fait que l'on se sent impuissants, même si à notre petite échelle nous faisons de notre mieux...
    Que d'espèces en voie de disparition rapide. Pour l'homme ne pas s'inquiéter : il en survivra toujours bien assez...

    Posté par Calpurnia, 05 novembre 2007 à 18:20
  • Bon, oui, j'ai un peu de mal mais au moins on a un aperçu sur tout. Reviendrai après le déjeuner peut être pour mieux comprendre!

    Posté par Anne, 05 novembre 2007 à 20:06
  • Beau et poignant, ce film !

    Posté par Tietie007, 06 novembre 2007 à 09:55
  • Je pense qu'effectivement c'est à tout un chacun de commencer par de petits gestes (éteindre les lumières et les veilles inutiles, moins gaspiller l'eau, trier les déchets, mettre des ampoules basse consommation, chauffer un peu moins, récupérer l'eau de pluie dans un jardin, prendre le plus possible les transports en commun et rouler moins vite ...), et que multipliés par le nombre ils auront un effet significatifs. Ne serait-ce que sur les pouvoirs publics et les entreprises, qui comprendront alors que nous sommes prêts à de plus gros changements.

    Posté par girly, 06 novembre 2007 à 15:42
  • en même temps c'est ton blog j'ai envie de te dire,tu fais bien ce que tu veux et tu postes bien ce que tu veux aussi

    Posté par poppy, 06 novembre 2007 à 20:49
  • Utopie écolo

    Je te rassure la parfaite citoyenne écolo qui ne se relâche jamais n'existe pas (du moins dans mon entourage immédiat). La prise de conscience est en soi une victoire, même si cela ne dure jamais non plus très très longtemps. Mais des gestes à faire au quotidien ça s'apprend ouf. Après comme le disent si bien (ou le dit) viscose & acrily chacun concourre à construire le monde de demain ... Ca s'appelle aussi l'utopie et parfois ça fait bouger les choses non ?

    Posté par la brune, 07 novembre 2007 à 14:45
  • J'ai vu le film moi aussi, mais je l'ai trouvé vachement moins violent que celui d'Al Gore!

    Comme vous dites dans vos commentaires, ce n'est pas non plus le but du film, mais en tant que personne qui se soucie de l'écologie, je n'ai pas trop ressenti cette panique que j'avais éprouvé en voyant "une vérité qui dérange" ou en lisant certains livre de Nicolas Hulot!

    Non, ici, ça en est presque trop niais, (il faut dire que comme je suis convaincue depuis longtemps par l'écologie, voir ce genre de film ne me mets plus la claque comme avant!) mais chouette divertissement quand même!^__^

    Posté par manboou, 07 novembre 2007 à 20:30

Poster un commentaire