le blog de la méchante - blog féminin

blog d'une parisienne girly : une pincée de modes et des tranches de vie mais aussi du design, du graphisme, des coups de coeur ciné, photo...

29 mars 2007

La compète à 2 balles...

taffOui, on peut faire l'éloge de la glande un jour et éructer contre les flemmasses du boulot le lendemain. Ou plutôt contre tous ceux qui font semblant de bosser pour vous mettre les nerfs que j'ai croisé sur mon chemin durant ma petite carrière d'étudiante et de stagiaire.
A l'école c'est tous ceux qui font une tête d'externe en chirurgie en fumant frénétiquement leur clope, pleurnichant qu'ils en sont à leur 3eme nuit blanche pour avancer sur le projet en cours, et qui pouffent de rire quand vous leur dites que non, vous avez presque fini et que vous irez au ciné ce soir (et pouêt, ça m'a pas empêché d'avoir mon diplôme et de trouver un super taff, na !). En stage, c'était jean marc et lola les deux DA qui faisaient la compète le soir, pour savoir qui partira le dernier, et qui m'éneeeeervaient à un point ! (juron retenu). Non parce que moi après j'avais l'impression d'être une fonctionnaire en puissance quand j'avais fini mon taf à 18h, alors que moi :
-J'avais pas débarqué au bureau à 10h avec une trace de draps sur l'oreiller (et forcément, y avait personne pour me voir arriver à 9h le matin...).
-Je n'avais pas ensuite traîné 1/2h avec bernard de la compta en gloussant devant la machine à café.
-J'avais pas pris 1h30 de pause dej pour aller chez H&M.
-J'avais pas perdu 2h en squizzant tous mes fichiers non sauvegardés (faut pas non plus avoir fait polytechnique pour taper régulièrement ctrl+s).
-Je prenais pas un air débordé dès qu'on me demandait un truc.

Alors même si ça semble être un sport très en vogue en France, le "travailler tard systématiquement" est dans d'autres pays, un signe d'inefficacité. Bien sûr, dans les périodes de rush, on met le turbo, on rentre après Louis la brocante, mais quand y a pas urgence franchement, pas la peine de faire semblant d'être hypeeeeer occupé. Alors je ne comprends pas pourquoi, dans certaines boîtes, on vous regarde avec des yeux ronds quand vous avez fini à l'heure, avec un air suspicieux et un dédain entendu (pfffff fonctionnaire celle là, f'ra pas long feu). Moi je croyais juste être bien organisé, ben non, raté ! Limite si on a pas envie de faire semblant de travailler une heure de plus pour faire sérieux en triant tous les bouquins entassés dans le bureau par ordre de couleur.

Rassurez moi, c'est pareil chez les autres...?

Posté par lamechante à 08:00 - //~L'enfer c'est les autres ? - Commentaires [47] - Permalien [#]

Commentaires

    Et ton patron, c'est du genre à remarquer qu'ils arrivent qu'à 10h, et qu'en gros ils font pas grand chose, ou...(ou il tombe dans le panneau et il les prend pour les parfaits petits employés modèles)?

    Posté par Aleks, 29 mars 2007 à 08:48
  • euh, j'avais la même question qu'Aleks ? Ton patron est-il facilement "bernable" ?
    Moi je travaille toute seule chez moi, alors je te rassure, ça fait encore moins sérieux que de partir à l'heure du boulot. Mais pourtant je boooooosse !
    Baah, laisse les donc s'amuser un peu, les pauvres ils doivent se faire chier dans la journée ))

    Posté par dou, 29 mars 2007 à 08:57
  • Comme je te comprends

    Dans mon dernier stage c'était exacetement ça.
    Au début je finissais à 21h tous les soirs.
    A la fin ca m'a gonflait je partais à 19H.
    Surtout quand tu vois que la moitié de la journée tu la passes à écouter les blages vaseuses des directeurs ...

    Posté par alexiane, 29 mars 2007 à 10:05
  • En Gelbique, c'est pareil... Mieux vaut arriver à 10h et repartir à 19, que d'arriver à 8h et repartir à une heure décente! Ben moi, je pige pas...

    Posté par Mitsuko, 29 mars 2007 à 10:05
  • Hihihih! J'envoie le lien à mon petit mari tout de suite!
    Dand sa boîte, c'est tout a fait ça!
    "Quand je pars à 19h, je suis le premier à partir!" me dit il, tout penaud!
    M'enfin, ils inventent la machine à faire tourner le monde ses collègues ou... Ils glandent?

    Posté par celinette, 29 mars 2007 à 10:13
  • Moi aussi j'arrive tôt !

    Et je pars tôt ! Je me rappelle d'une femme cadre qui aimait dire à tout le monde qu'elle était restée jusqu'à neuf heures la veille, et à qui je répondais : l'essentiel est que M. Trucmuche (le grand chef)le sache !
    Et pour ceux qui sont les rois de la perte de temps tout en te disant qu'ils sont débordés, j'ai les mêmes ici !
    nb : je suis fonctionnaire, je bosse quand même et je critique les fonctionnaires glandouilleurs ! Hihi !

    Posté par Louisianne, 29 mars 2007 à 10:29
  • A mon taf, les gens n'ont pas de vie privé... Bosser jusqu'à 4 du mat régulièrement (en étant à 8h au taf le lendemain) c'est courant. Venir bosser le wk aussi. Un truc de ouf, m'enfin ça change petit à petit les jeunes arrive...

    Posté par Ceucidit, 29 mars 2007 à 10:43
  • moi je pars à 17hhhhhhhhhh, je suis aux 35h horaire, donc pas de rtt et je ne suis pas cadre et mes heures supp sont pas payées et na!

    Posté par Grenouillette, 29 mars 2007 à 10:46
  • Après tout, quand on fini son taf à l'heure, c'est qu'on est bien organisé Na!

    Posté par Bao, 29 mars 2007 à 10:59
  • Argh ! un grand cri comme je les aime ! C'est une spécialité du monde du travail : il faut s'excuser d'avoir une vie ! Et je te racontes même pas si tu as un gamin ! Salut, le placard...

    Posté par Olga2, 29 mars 2007 à 11:18
  • y'a pas grand monde à 9h, c'est sûr... j'imagine que tu as dû prétexter un rdv de médecin pour sortir à cette heure-là ! grrr...

    Posté par LOutre, 29 mars 2007 à 11:57
  • C’est tout à fait le genre de phénomène qui me fait parfois regretter d’être rentrée en France !
    Ca et la réunionnite aiguë...

    Oui, quand il y a vraiment besoin, je reste sans compter. Mais, non, je ne resterais pas tous les soirs jusqu’à pas d’heure juste pour me faire bien voir.

    Posté par Ptite Demoiselle, 29 mars 2007 à 12:18
  • En voila un bon post!
    Mon collegue se prend des refelxions quand il fait ses heures et se tire à 17h30 ("déjaaaaaaa"??).
    Ton post est d'utilité publique parce que ça ça devient un classique dans pas mal de boîtes et c'est pas normal. Well done!

    Posté par cindy, 29 mars 2007 à 12:26
  • Entièrement d'accord avec toi, mais ça doit être un gène féminin l'organisation dans le travail ... d'ailleurs c'est une honte que les gens qui dirigent les boîtes ne se soient pas aperçus de ça ya longtemps : les femmes bossent mieux et plus vite que les hommes, si si!!!
    comme toi, moi je ne vois aucun bénéfice secondaire à rentrer chez moi tard si c'est parce que j'ai glandé toute la journée ...
    Je m'organise et mon boulot est fait, à 18h j'ai terminé basta!
    C'était pareil à la fac : je n'ai jamais révisé fébrilement 2 heures avant l'exam, j'avais toujours fini mes révisions à temps, en ayant pris le temps de m'organiser pour réviser efficacement AVANT!

    Posté par Loop, 29 mars 2007 à 12:31
  • Non du tout moi je finis pile poil tous les jours ou presque à 17 (sauf quand le boss se pointe à 17h-2 avec une truc - forcément urgentissime - à faire).

    Puis de toute façon même si je reste 2 heures de plus j'en aurais rien de plus, pas un merci, pas d'euros en plus, même pas de la reconnaissance : )

    Posté par Aude, 29 mars 2007 à 13:32
  • C'est toute ma vie!

    J'ai quitté une boite à cause de ça!!! j'en avais marre d'arriver à 9heures le matin, faire mon boulot dans les temps, et même un peu plus, partir à 19 heures et m'entendre être comparée par un petit redacteur en chef minable, que visiblement j'étais moins accrochée à mon boulot que ceux qui partaient plus tard! il oublait toujours de noter leur heure d'arrivée le matin et leur production de papiers et autres enquêtes!
    L'organisation, c'est pas un truc donné à tout le monde!

    Posté par Brume, 29 mars 2007 à 13:36
  • ah chez moi c l'inverse! c'est plutot les reflexions du style "c'est a cette heure ci que tu arrives?" quand mon collegue se pointe a 9h15 le matin...Je bosse dans un labo, j'ai des horaires libre et du coup j'arrive tot (entre 7h30 et 8h). Et du coup, a moins d'avoir une journee chargee, a 17h, c'est tchao! Et si je finis des fois a 19h, c'est exceptionnel et c'est pour me rendre compte que le reste du batiment c'est deja barre depuis bien longtemps...

    Posté par zorya, 29 mars 2007 à 15:08
  • ben, j'sais pas... je suis fonctionnaire!!!

    Posté par mo, 29 mars 2007 à 15:43
  • Y'a une semaine, une attachée de presse parisienne appelle vers 18h30. Quand je lui dit que je ne peux pas la renseigner car presque tout le monde est déjà parti dans mon service, elle me répond d'un air super dédaigneux "à 18h30 y'a plus personne ?". "Ben oui, connasse !" j'ai pensé bien fort... mais je lui ai répondu "Oui mais par contre tout le monde sera là demain à 8h pour vous répondre. Mais vous serez sans doute encore en train de dormir à cette heure là, non ?". Résultat : elle n'a jamais rappelé.

    Posté par Virginie, 29 mars 2007 à 16:21
  • Moi quand je me barre à 18h, on me demande si je suis passée à mi temps...

    Posté par Laure, 29 mars 2007 à 16:31
  • Comme zorya, je bosse dans un labo, et les horaires sont libres... A la différence que moi, personne ne fait de remarque quand on part tôt, ou qu'on arrive tard... De toute façon, l'alarme est remise en route à 19h30, donc on se fait chasser par le gardien le soir. Mais bon, c'est vrai que si tu bosses un tantinet correctement, ya pas besoin de faire 15 heures de travail par jour, loin de là... Une fois de temps en temps, encore je comprends, s'il faut mettre un coup de collier, mais pour faire du remplissage d'heures, ça sert strictement à rien... Mais bon, d'ici à le faire comprendre à tout le monde, ya encore du taf!

    Posté par P'ti Loïc, 29 mars 2007 à 17:55
  • Parole de stagiaire

    Il est 18h06, et les bureaux ici commencent à se vider, même si certains (les cadres sup' pour la plupart) vont rester jusqu'à maxi 21h (après la boîte ferme ses grilles). Les autres ne se prennent pas de réflexion mais les gens ont toujours tendance à s'excuser quand ils partent avant 18h ...
    Je pars presque tous les soirs à 18h30 mais j'arrive à bien gérer mes différentes tâches (on peut dire que je suis très bien organisée). Bilan: jamais à la bourre !!! (bon, je suis stagiaire en même temps).

    Posté par Cha, 29 mars 2007 à 18:13
  • Stagiaire, je pars quand je veux. Et toujours avant les quatre collègues dont je partage le bureau (sauf le vendredi, parce que j'aime bien l'ambiance ^^) mais après l'autre stagiaire que ça faisait culpabiliser, du coup...
    Mais je n'ai aucun problème à avouer que je préfère rester un peu plus tard pour compenser mes baisses d'attention dans la journée voilà où ça mène, de lire des blogs).
    Après je me fous bien qu'on parte tôt ou tard, du moment qu'on fait son boulot

    Posté par Chipolata, 29 mars 2007 à 18:22
  • TU AS ASSEZ DE CONFIANCE EN TOI ET EN TES CAPACITES POUR NE PAS ETRE OBLIGEE DE TE RASSURER EN EN FAISANT DES TONNES.

    TOI AU MOINS, TU VIS!!

    Posté par Petrou, 29 mars 2007 à 19:28
  • Bienvenue dans le monde des grands...

    Ma pauvre chérie c'est l'horreur.
    Depuis que je bosse (un bail), j'ai toujours connu de ceux qui glandent deux heures à faire pia pia au copieur, et qui sont obligés de partir plus tard que les autres car ils sont débordés...
    Chez Truchon & Co, c'est idem. Le patron est là dès 7 H du matin, et il reste fort tard le soir... (on se demande comment sa femme supporte). Pour être bien vu, il faut rester après 18 H... Alors CA reste après 18 H en le faisant bien remarquer...
    Celui ou celle qui sacrifie son heure de déjeuner ? Ca ne compte pas. Non. Il faut être encore là à 19 H.
    Ca me saoule à mort quand je sais que l'une de mes collègues regarde des DVD tant qu'elle peut. Pas grave, elle part parfois à 21 H. Elle est bien vue, elle a des primes tout le temps.
    Je refuse cette hypocrisie. Quand je reste c'est que c'est vraiment nécessaire... Moralité, je suis moyennement vue...

    Posté par Calpurnia, 29 mars 2007 à 19:48
  • invitation spéciale

    Bravo encore une fois tes billets sont toujours captivants, j'aime bien le style journal personnel. Je suis une fidèle lectrice ici, je laisse un commentaire de temps à autre. Aimes-tu cuisiner si oui ou non! Je t'invite toi et tes copines et copains à glisser ta meilleure recette au chocolat sur mon forum. Je fais le lancement en ce moment. Bienvenue chez moi!
    Une fille du Québec!

    Posté par Miss Bebop, 29 mars 2007 à 20:54
  • Oui c'est trop ça ! Depuis que mon amoureux travaille (à la défense) il ne rentre pas avant 20/21 h chez lui et quand je lui fais la remarque il me dit que ses collègues (même les femmes) rentrent encore plus tard que lui ! Ont ils vraiment une vie à côté ?

    J'ai beaucoup de mal avec cette logique.

    Posté par Ptit chat, 29 mars 2007 à 21:00
  • tout pareil

    je bossais ds la 3D et les gens arrivaient à midi, se tapaient des pauses café clopes de 15min tous les 1/4h. forcement à 22h ils y étaient encore.
    Au d ébut je vivais mal ses regards lourds de sens quand je partai à 18H30.
    Et apres j'ai dit merde! J'arrivai à 10H et sur mon contrat y avait marqué 7h30 de travail par jour. Sachant que les heures supp étaient pas payées je vois pas pourquoi je resterai la soirée derrière mon ordi à jouer au solitaire.
    Non parce qu'au final moi en 7H30 de travail hebdomadaire j'avais fini ma tache.
    Pas de ma faute si les autres sont lents et que moi je bosse rapidement.
    Au japon il parait que celui qui part en premier à toutes les chances de se faire virer. Il reste le plus tard possible meme s'ils n'ont rien à faire.
    Partir avant le boss c'est sacrilege.
    Caro

    Posté par Caro, 29 mars 2007 à 21:18
  • correction

    oups 7h30 de travail HEBDOMADAIRE???? il fallait lire quotidienne. Je suis une feignasse ms pas à ce point là.
    Je voulais rajouter que ton billet denonce un comportement que de plus en plus d'entreprises adoptent.
    Il fallait denoncer cette injustice

    Posté par Caro, 29 mars 2007 à 21:23
  • pareil chez moi; les gens rapides et efficaces ils connaissent pas...
    j'arrive à 8h et les autres secrétaires à 9h20 (le temps qu'elles arrivent, café + bonjour à tout le monde + pipi + causette, il était 11h...), du coup quand je partais à 17h, jme faisais incendier.
    Bref, maintenant je ne peux plus partir avant 18h30 sans me faire traiter de branleuse (pas moyen de protester en +, c'est pas moi la chef hein) alors qu'à 16h, j'ai largement fini mon boulot.

    Crétines d'apparences, jvous jure...

    Posté par bv, 29 mars 2007 à 21:28
  • Inversons la tendance

    Alors, je crois que tu as mis le doigt sur un giga truc, source de stress et de frustration intenses. Ce culte de la charette est juste insupportable et je pense qu'il est temps de lancer un mouvement de fond. Moi j'ai combattu vaillament un immense sentiment de culpabilite car je refuse de rester apres 19.30 sauf mega urgence. Quand je vois le temps perdu pendant la journee par ceux qui arrivent vers 10.30 le sourire aux levres....j'ai envie de hurler. Plus ceux qui prefereraient se voir muter en Tchetchenie plutot que de rentrer retrouver Madame/Monsieur et les marmots et qui restent au bureau pour ne pas affronter leur vie.
    La Mechante, je veux juste te dire "respect" pour cette prise de parole courageuse contre les faux culs des horaires surbookes.

    Posté par Miss Zen, 29 mars 2007 à 22:14
  • certaines personnes se complaisent dans ça!
    a la fac, je la bouclais, je ne disais rien...et je leur réservais une belle surprise à la fin de l'année !

    Rien de tel que l'eau qui court! et les beaux parleurs ne sont souvent QUe des beaux parleurs !

    Posté par marie_caroline, 29 mars 2007 à 22:19
  • partir à 15h on peut aussi ?

    Moi j'dis même que,comme je travaille super vite, que je suis super intelligente et efficace, ben parfois même que j'ai fini mon taf à 15h.
    Et que ça me saoule de faire semblant de travailler (enfin pas vraiment semblant, vu que je glande sur Internet et que personne ne vient m'embêter), mais quand même je serais mieux au ciné ou au lit, que de m'amuser à faire semblant d'ouvrir des classeurs quand quelqu'un rentre dans mon bureau. Ca m'épuise toute cette hypocrisie bureaucratique !
    Merci de m'avoir permis de me décharger de ce poids ici. Demain, je m'en fous je pars à 16h, na !

    Posté par violette, 29 mars 2007 à 22:25
  • Tout pareil là où je bosse.
    Pendant quelques années je bossais jusque 20 h (permanence obligatoire). J'ai changé de poste, j'ai eu un enfant et maintenant c'est 17 h 30 dernier carat. Evidemment c'est mal vu, mais je m'en fous. Maintenant j'ai un timing qui me convient : je bosse comme une forcenée le matin de façon à avoir plein de temps pour glander l'après-midi.
    Sinon pour montrer que tu frises le burn out, tu as la méthode qui consiste à courir dans les couloirs en claquant les talons avec des feuilles dans les mains... celles qui le font sont très appréciées chez nous.

    Posté par mariec62, 29 mars 2007 à 23:21
  • Tres juste ton poste. J'ai decouvert ton blog hier et j'adore. Tu me fais mourir de rire, continue la mechante, c'est bon !
    Et oui, nous les Francais on fait marrer les pays d'Europe du Nord avec nos horaire et notre pretendue productivite. J'ai vecu au Japon et bien finalement, on en est pas si loin en France, avec la pression du groupe qui fait que l'on reste tard meme si on n'a rien a faire, juste pour etre bien vus...
    Ici aux US, ce qui compte, c'est le resultat. Tu peux te barrer a 3 heures, tant que ton boulot est fait, personne ne te dira rien. Chacun pour soi !

    Posté par Aliceroy, 30 mars 2007 à 00:42
  • service d'utilité publique

    bonjour miss méchante, compte tenu du bien que me font vos chroniques et votre blog en géneral, je vous remercie d'exister (égoistement pour moi même) ...je me permets de partager ensuite vos recettes de vie, vos trouvailles, vos comportements, vos remarques, ...bref ça fait écho sur mes neurones et mes émotions...c'est devenu un réflexe..au moindre coup de barre ..je plonge dans le cadre réconfortant du blog de la méchante..c'est roboratif, ça remplit mes cases, et voilà je me sens plus forte et ça repart..bon je suis loin des remarques "méchantes" relatives à vos collègues...bon comme moi je suis une fausse méchante, je m'en fous un peu mais je peux faire le même constat..et en + on peut ajouter les commentaires criés haut et fort pour ceux qui n'auraient pas intégré que le soir le week end et même au delà le travail et l'investissement intellectuel est omniprésent...moi ya un peu de ça car je suis peu sûre de moi et de ma "production" in situ mais ...heureusement ya le blog de vous et H&M et le centre ville pas très loin pour remplir le panier de la frapadingue que je suis en matière de comment combler les frustrations de la vie en achetant & achetant..;

    Posté par catherine choco, 30 mars 2007 à 11:53
  • Et le système de la badgeuse ?

    Sujet brulant on dirait vu le nombre de commentaires ! Je voudrais y ajouter l'hypocrisie la badgeuse : ce système qui permet de se "faire des heures" en plus que l'on utilise ensuite en jours de congé !
    J'ai travaillé dans un centre de doc ouvert de 9 h à 17 h. Le fond de commerce c'était les clients, il n'y avait pas énormément de tâches à faire en plus. J'avais une collègue qui restait tous les soirs jusqu'à 19 h 30 (le maximum autorisé) pour se faire un jour de congé par mois. Pour faire quoi ? Bien sûr on peut avoir deux trois trucs à finir ! Mais quand on se retrouve seule entre les étagères de livre, avec juste la lampe de bureau allumé ça sert à quoi ? Elle le disait elle même : elle passait des coups de fils, allait sur Internet. Dans ce service là je n'avais jamais d'heure d'avance, car rester pour rester je refuse !

    Posté par Louisianne, 30 mars 2007 à 13:26
  • oh que nonnnnn, tu n'es pas la seule à subir cela !
    Dans ma boîte (de com...), je suis une des premières à arriver... et une des premières à partir !
    Mais evidemment, ya personne le matin pour s'apercevoir que je suis là depuis plus d'une heure alors que d'autres commencent tout juste à siroter leur café !
    Courage... nous vaincrons !

    Posté par Vali, 30 mars 2007 à 14:39
  • rien à voir mais je viens juste de capter le "connasse" sur le pull et je suis morte de rire!! y'a toujours le détail qui me fait rigoler, sacrée méchante:

    Posté par punky b, 30 mars 2007 à 15:23
  • Et sinon moi une fois j'ai travaillé dans un banque et la superviseur foutait rien de la journée. Mais rien. Rien rien rien...Vraiment rien. Elle passait son temps au téléphone ou à souffler. Mais le soir... ben elle partait pile à l'heure Et moi, un soir, jvoulais partir plus tard pour finir un truc, histoire de retrouver le bureau clean le lendemain quoi... ben jme suis limite fait engueulée par elle ("nan mais tu sors, hein ! tes heures sup' sont pas payées toussa ! alleeeeez ! lache ça ! sors ! jresterai sur le pas de ta porte, jusqu'à cque tu sortes ! "...)

    Posté par La mère Denis, 30 mars 2007 à 17:30
  • J'en rajoute une couche...

    Idem que d'autres, personne ne remarque que je suis là le matin avant tout le monde, le temps de faire la sauvegarde du serveur dont j'aimerais bien qu'il explose, etc...
    La question que je me pose c'est : être le patron ça signifie forcément être con ?
    Parce que lui il fait ses heures glauques (7 H/21 H mais comment sa femme supporte ?), mais il glande pas mal... voire beaucoup... Il ne lui vient jamais à l'esprit que les autres en font autant ? (enfin certains)
    Ils se font tous avoir sur ce coup là ? Ils y croient au "je suis débordée, j'ai terminée à 21 H hier"
    On peut leur acheter des neurones supplémentaires à ces gens là ? Moi je suis prête à cotiser s'il le faut.
    En gros ça s'appelle les travaux forcés et c'est interdit par la loi...

    Posté par Calpurnia, 30 mars 2007 à 19:57
  • quand je fais des soirées en semaine avec des potes bossant dans l'audit (enfin non ça j'en n'ai plus.. ) ou le conseil (ah ça non plus.. ah si il en reste un..), je leur demande dans quel cadre exceptionnel ils ont eu le droit de couper un RTT en deux pour prendre leur après-midi. Et puis finir avant 21h .. c'est pas intéressant.. la boîte paye pas le taxi pour rentrer..

    Posté par Xavier, 30 mars 2007 à 20:46
  • Et bien tu serais une parfaite batave... Attention ceci n'est pas une insulte (meme si on pourrait le croire) Seulement y avait un truc dingue au pays-bas c'est que les heures de boulot c'etait du super strict 9h00-17h00... Si tu partais plus tard on te regardait de travers du style ben voili quelqu'un qui est super mauvais travailleur...
    En revanche si tu vas au US c'est l'inverse si tu n'es pas capable de sacrifier ta vie privee au profit de la science (la je te parles des uni) c'est que tu es un looser...
    Aimer son boulot et bien le faire... C'est quand meme mieux avec une vie privee a cote tout de meme...

    Posté par bergere, 31 mars 2007 à 20:43
  • C'est pas "méchante" ton surnom, en fait , c'est petite connasse.

    Posté par sayz64, 01 avril 2007 à 09:41
  • C'est pervers le monde du travail

    Dans ma boite c'est encore pire... Ya une espèce de pression implicite qui t'empêche d epartir avant 18h30, même si t'es arrivé tôt et que tu reste moins longtemps en pause déjeuner. Et pis l'autre jour je suis restée plus tard pour terminer un truc urgent (les clientes avaient envoyé les corrections à réaliser sur un bouquin de 600 pages, et tout ça à rendre avant la fin de la journée). Et là j'ai eu droit à un très sympathique "tu sais Stéphanie, si tu t'organisais mieux tu serais moins en stress" grrr... (je précise que mon collègue part souvent assez tard et il a pas ce genre de remarques, lui c'est parce qu'il est courageux et tout et tout).Et d'abord ce sont les clients qui envoient tout à la dernière minute qui sont mal organisés...

    Posté par Laloutre, 02 avril 2007 à 00:20
  • moi j'aime bien ranger mes stylos dans mon tiroir, bouchon contre bouchon, triés par couleur. Ouhlala ça prend du temps !

    Posté par voilette, 11 avril 2007 à 00:07
  • Bah, j'suis fonctionnaire, je fais donc des journées de 7h, d'autres de 11 ou 12h et pis quand ça déborde, je prends des RTT...
    On est 4 dans l'équipe, c'est souvent moi qui fini le + tôt (j'arrive le plus tôt aussi, 8h, faut bien que quelqu'un fasse le café Oo) mais si j'écoutais la voix de mon maitre (ma cheffe) ou de mon collegue, on se taperait 11h/j sans recup', et bon, sont arrivés à 250 heures sup presque pas payables, pas récupérables. A ce niveau là, ça me ferait chier, j'avoue (en aout)

    Posté par Jude, 26 août 2007 à 12:38

Poster un commentaire